Collecte au bénéfice de Bouchons Bonheur 67

Par CYRILLE WOLFF, publié le jeudi 6 décembre 2018 17:02 - Mis à jour le mercredi 12 décembre 2018 15:54

En action finale de la SSI 2018, la Cité scolaire Haute-Bruche a reçu, le temps d'un après-midi, M. Leininger, président de l'association Bouchons Bonheur 67, afin qu'il nous présente son association et lance avec nous une grande collecte de bouchons

L’après-midi du 27 novembre dernier, le CDI a accueilli M. Christian Leininger, nouveau Président de l’association Bouchons Bonheur 67, venu rencontrer nos élèves afin de les sensibiliser à sa cause.

Les classes de 2BIND, 5A, 3A et les délégués d’élèves des collège et lycée se sont succédés durant trois heures pour une présentation de l’association et le lancement d’une campagne de collecte de bouchons qui sera organisée tout au long de l’année scolaire, ponctuée de concours interclasses.

M. Leininger ne pouvant voir tous les élèves, les délégués ont eu pour tâche de porter son message auprès de leur classe.

Bouchons Bonheur 67 est une association de jeunes retraités bénévoles – l’association ne compte aucun salarié –, créée au début des années 2000, et se donnant pour but d’apporter une aide financière aux handicapé en collectant des bouchons revendus à des entreprises qui les recyclent. Sa devise ? « Un bouchon, un sourire. »

La collecte se fait dans le Bas-Rhin et en Moselle ; les bouchons récoltés sont amenés au siège de l’association, à Bischoffsheim, triés (et nettoyés au besoin) et mis en sacs.

Ainsi…

Sur 13 mois, environ 15 tonnes de bouchons de liège sont envoyés au Portugal pour être revalorisés, c.-à-d. recyclés. La tonne de liège rapporte 450 €. Les bouchons sont déchiquetés et compressés pour créer des panneaux d’affichage ou des panneaux d’isolation.

Les bouchons en plastique, une fois triés, sont entreposés dans des sacs de 12 kg. Il faut compter 8 semaines environ pour remplir une benne de 26 m3, laquelle comptera environ 5 millions de ces bouchons (chacun pesant autour de 2g). La benne est envoyée aux usines picardes de St Quentin ou d’Amiens, à raison de sept fois par an (soit au total environ 12 tonnes). La tonne de bouchons plastique rapporte 250 € à l’association. Le plastique est transformé en granules qui sont refondus pour créer de nouveaux objets (poubelles, chaises de camping, …).

30 tonnes de capsules métalliques sont collectées chaque année, triées, revendues auprès d’usines qui recyclent les différents métaux (fer, aluminium).

 

 

Le budget annuel de l’association se monte à environ 35 000 euros dont la moitié est redistribuée en aide, le reste couvrant les coûts de fonctionnement.

Les sommes collectées permettent de répondre à des actions solidaires liées au handicap, par le biais d’attributions d’aides d’un montant pouvant aller jusqu’à 3000 €. Sachant que certains fauteuils roulants électriques peuvent s’élever à un pris dépassant les 12 0000 euros et que toutes les aides cumulées (Sécurité sociale, etc.) ne suffisent jamais à rembourser l’intégralité de cette somme. Au final, c’est près de 15 000 euros qui sont donc redistribués chaque année.

L'action de Bouchons bonheur 67 s'inscrit donc à la fois dans le développement durable et dans la solidarité, l'entraide locale. Un geste simple qui permet d’aider les autres tout en recyclant une partie de nos déchets.

 

Une collecte de bouchons (capsules type dentelé, bouchons plastiques et bouchons en liège) est donc organisée tout au long de l’année scolaire, au CDI, avec des moments forts : des concours interclasses sur un type de bouchon, par exemple.

 

 

A suivre...